André Campra (1660-1744)

Livret d’Antoine Danchet
Version de 1731

Direction musicale Emmanuelle Haïm
Mise en scène Alex Ollé, La Fura dels Baus
Scénographie Alfons Flores
Costumes Lluc Castells
Lumières Urs Schönebaum
Vidéo Emmanuel Carlier
Chorégraphie Martin Harriague
Collaboratrice à la mise en scène Susana Gómez
Assistant à la direction musicale et chef de chœur Denis Comtet
Assistante à la scénographie Sarah Bernardy
Assistant costumes José Novoa
Chefs de chant Elisabet Geiger, Benoît Hartoin

Vénus Eva Zaïcik
Idoménée Tassis Christoyannis
Idamante Samuel Boden
Electre Hélène Carpentier
Ilione Chiara Skerath
Arbas, Protée Frédéric Caton
La Jalousie, Némésis Victor Sicard
Eole, Neptune Yoann Dubruque
Arcas Enguerrand de Hys

Chœur et orchestre du Concert d’Astrée

Photo 4 F.Knecht

CREATION
Opéra de Lille
Les 24, 26, 28 et 30 septembre 2021
Le 2 octobre 2021

COPRODUCTION
Staatsoper Unter den Linden, Berlin
Les 5, 10, 14, 18 et 20 novembre 2021

Après la production d’Idomeneo de Mozart à l’Opéra de Lille en 2015, Emmanuelle Haïm et Le Concert d’Astrée renouent avec le mythe antique d’Idoménée. C’est en outre le livret d’Antoine Danchet mis en musique par Campra qui inspira Mozart en 1781.

Cette tragédie en musique est construite sur le modèle de l’opéra français de la fin du 17 e siècle, élaboré par Lully. Solistes, chœurs, danseurs au plateau et instrumentistes en fosse participent à ce spectacle total enrichi de costumes, décors et machineries.

Campra, compositeur génial trop longtemps resté dans l’ombre, propose une vision baroque du récit d’Idoménée. Sa partition est parsemée de récitatifs égalant ceux d’un Lully, ainsi que de scènes descriptives où les éléments et la nature sont convoqués à la manière d’un Rameau.

Tempête déclenchée par Neptune, vents fougueux commandés par Eole, air tendre de Vénus, danses pastorales et duo de bergères au son des hautbois et musettes… autant d’aspects qui inspirent à Alex Ollé et sa Fura dels Baus deux mises en scène contemporaines spectaculaires, pour servir ce conte tragique entre un père (Idoménée) et son fils (Idamante), dans une version courte centrée sur le drame familial en 2020, puis dans sa version intégrale en 2021.

Nouvelle production de l’Opéra de Lille
Coproduction Staatsoper Unter den Linden, Berlin

chanté en français
Durée : 3h10 entracte compris
Crédit photo © Felix Knecht

+ d’infos et réservations sur le site de l’Opéra de Lille
+ d’infos et réservations sur le site du Staatsoper de Berlin