Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Johannes Passion BWV 245

L’ensemble Hemiolia et le chœur du Concert d’Astrée, placés sous la direction de Denis Comtet, s’associent pour une production magnifique autour de la majestueuse Passion selon Saint-Jean de Jean-Sébastien Bach.

Jouée pour la première fois le Vendredi saint de 1724 à Leipzig, l’œuvre s’inscrit dans une très ancienne tradition qui consistait à mettre en musique le texte biblique des derniers jours de la vie du Christ, durant la semaine sainte. Après la Réforme luthérienne, la traduction de la Bible en langue vernaculaire rend le récit accessible au plus grand nombre. Dans cette lignée, Bach, lui-même luthérien, s’est engagé lors de son arrivée à Leipzig, à fournir une musique « qui incite les auditeurs à la piété ». Probablement influencé par l’opéra italien de l’époque, il compose alors une partition riche où l’alternance de récitatifs, airs et chœurs souligne l’intensité dramatique du récit biblique.

Inspirés par une ferveur religieuse millénaire, musique et texte se mêlent en un ensemble où le texte se fait pénétrant à la mesure du déploiement de la riche palette de couleurs et de textures vocales et orchestrales. De la première à la dernière note, de l’arrestation de Jésus à sa mort, le drame s’incarne en un véritable opéra liturgique, à l’apogée du genre de l’oratorio.

Ensemble Hémiolia
Chœur du Concert d’Astrée

Direction Denis Comtet

Vincent Lièvre-Picard évangéliste
Eugénie Lefebvre soprano
Laura Muller alto
Matthieu Chapuis ténor
Matthieu Heim basse

Dimanche 25 avril 2021
Béthune, Eglise Saint-Vaast (à confirmer)

Durée +/- 2h